Contrairement aux idées reçues, les seniors sont plus accros aux écrans que les 18-34 ans