Qu’est-ce que le piratage par mots clés japonais ?

Vous venez de vous rendre compte que vos pages s’affichent en japonais ou en chinois dans les résultats de Google ?  Malheureusement, vous êtes déjà victime d’un piratage par mots clés japonais qui est une combinaison de black hat SEO et de piratage de site web à la façon des hackeurs.

Le « piratage par mots clés japonais » est une technique de piratage SEO (Search Engine Optimization) où des hackers exploitent des sites Web pour insérer des mots-clés japonais via l’insertion de code malveillant afin de rediriger le trafic vers des sites malveillants ou des pages de spam.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le piratage par mots clés japonais, notamment son fonctionnement, ses conséquences et surtout comment l’éviter et réparer son site web.

indice piratage par mots cles japonais

Voici comment cela fonctionne en général :

Les hackers trouvent des failles de sécurité dans votre site Web, telles que des plugins non sécurisés, des logiciels obsolètes ou des mots de passe faibles. Ils utilisent ces failles pour obtenir un accès non autorisé au site.

Une fois qu’ils ont accès, ils injectent du contenu dans le site, souvent sous forme de pages supplémentaires ou de modifications des pages existantes. Ce contenu est rempli de mots-clés en japonais ou en chinois qui sont populaires dans les recherches, tels que des termes liés au commerce, aux produits de luxe, etc.

Pour gagner du temps, il arrive aussi que les hackeurs injectent du code malveillant qui génère automatiquement des centaines, voire des milliers de pages en japonais et qui s’indexent rapidement et facilement sur les SERPs de Google.

Les pages injectées sont optimisées pour les moteurs de recherche afin d’apparaître dans les résultats de recherche pour les mots-clés en japonais ou en chinois. Les hackers utilisent souvent des techniques de SEO pour s’assurer que ces pages apparaissent en haut des résultats de recherche.

Les utilisateurs qui cliquent sur ces résultats de recherche sont redirigés vers des sites malveillants qui font du phishing, des pages de spam, ou des boutiques en ligne frauduleuses.

Il s’agit de créer du contenu pertinent et informatif qui correspond aux requêtes des internautes, en intégrant intelligemment les mots-clés ciblés.

Il n’est pas évident de savoir si on a été ou non victime d’un piratage par cloaking, car les pirates savent comment dissimuler leurs actions. Cependant, il existe certains signes révélateurs. Toutefois, il faut bien creuser un. Voici les signes en question :

Apparition de textes en japonais ou en chinois dans les SERPs : un signe évident de piratage par mots clés japonais est bien évidemment la présence de contenu en japonais ou en chinois dans les résultats de recherche liés à votre site.

Augmentation du taux d’impression : quand votre site fait l’objet d’un piratage par mots clés japonais, votre taux d’impression explose dans la Search Console Google, car les pirates ont à votre insu générer des centaines voire des milliers de pages.

Baisse dans les moteurs de recherche : votre site enregistre une chute inexpliquée du classement de votre site web dans les résultats de recherche pour vos mots-clés ciblés.

Erreurs et dysfonctionnements du site web : vous tombez parfois sur des erreurs 500 aléatoires ou d’autres erreurs de serveur, des problèmes d’accès au back-office de votre site web et des fonctionnalités du site web qui ne fonctionnent plus correctement.

Avertissements de sécurité des navigateurs : des avertissements de sécurité de votre navigateur indiquent que votre site web peut être piraté ou dangereux. Vous devez normalement aussi voir des messages d’avertissement de Google Search Console indiquant des problèmes de sécurité sur votre site web

Hausse de trafic en provenance d’Asie : la création de nouvelles pages positionnées sur des mots clés japonais ont pour conséquences d’attirer un trafic non ciblé d’Asie, impactant la qualité des visiteurs et la performance du site.

Augmentation soudaine du nombre de pages indexées : dans Search Console, vous verrez une augmentation soudaine, inexpliquée et impressionnante du nombre de pages indexées par Google pour votre site web. La présence de pages web de mauvaise qualité ou contenant du spam dans les résultats de recherche confirme aussi l’existence d’un potentiel piratage par mots clés japonais.

C’est en sachant identifier rapidement les signes d’un piratage que vous pourrez prendre des mesures immédiates pour nettoyer et sécuriser votre site web dès que possible.

Lire aussi : Outil détecteur de hack Japanese Keyword : quelques solutions recommandées

Contrairement aux piratages classiques de site web, le hack de mots-clés japonais nuit considérablement et parfois pendant très longtemps au SEO du site victime. Et pour cause, les moteurs de recherche, en particulier Google, réagissent violemment à ce type de piratage, pouvant entraîner des pénalités SEO sévères, des baisses significatives de classement.

Voici les principales conséquences d’un piratage par mots clés japonais pour le SEO de votre site web :

➡️ Perte de confiance et sanction de Google : Google, soucieux de la sécurité de ses utilisateurs, va marquer le site piraté comme dangereux, entraînant une baisse significative de son classement.

➡️ Difficultés à supprimer les pages déjà positionnées dans les SERPs : une fois les contenus malveillants positionnés dans les résultats de recherche, il sera difficile de les supprimer.

contenu caché lors d'un hack de mots-clés japonais sur son site web

➡️ Désindexation de pages légitimes : quand un site web est piraté, Google réagit souvent en désindexant les contenus utiles et pertinents du site. Suite à cela, vous allez malheureusement connaître une baisse importante de votre trafic. L’autre problème est que ces pages légitimes désindexées seront par la suite très difficiles à réindexer.

➡️ Désindexation complète de votre site sur le long terme : en réponse à des activités malveillantes identifiées sur un site web, Google décide parfois de le désindexer complètement, entraînant une perte totale du référencement.

➡️ Altération des balises META title et description : en injectant du code malveillant dans votre site pour lancer l’attaque, les hackers vont modifier les balises META title/description de tous vos contenus. Cela entraînera une diminution du classement dans les résultats de recherche nationaux, affectant la visibilité.

Il est toujours préférable de prendre des mesures préventives pour protéger vos appareils et vos données contre les pirates, plutôt que de devoir réparer les dégâts après une attaque. Voici quelques conseils essentiels pour vous aider à rester en sécurité en ligne :

Effectuez des mises à jour régulières de tous les logiciels, plugins et systèmes de gestion de contenu de votre site internet pour corriger les vulnérabilités potentielles.

Renforcez la sécurité en utilisant des mots de passe forts pour les comptes administratifs. Cela empêche les accès non autorisés.

Mettez en place un système de surveillance pour détecter toute activité suspecte, y compris des modifications inattendues sur le site.

Installez un pare-feu robuste pour protéger le site contre les attaques et les intrusions malveillantes.

Éduquez votre équipe sur les risques liés au phishing pour prévenir l’accès non autorisé par des moyens trompeurs.

Utilisez des outils comme Google Search Console pour une analyse régulière et être alerté en cas de problèmes de sécurité détectés par Google.

Effectuez des tests occasionnels à l’aide de détecteurs de cloaking pour vérifier si le site affiche un contenu différent pour les moteurs de recherche.

En adoptant ces mesures proactives, vous renforcez la sécurité de votre site web et réduirez ainsi les risques potentiels liés au piratage par mots clés japonais (cloaking).

Créer du contenu web de qualité répondant aux exigences du référencement naturel (SEO) requiert des compétences spécifiques et du temps. Si vous ne disposez pas de l’expertise ou des ressources nécessaires en interne, faites le choix de faire appel à un rédacteur web professionnel.

Un rédacteur SEO possède une connaissance approfondie des techniques de référencement et des algorithmes des moteurs de recherche. Il maîtrise l’art de rédiger des contenus captivants et pertinents pour votre cible, tout en intégrant subtilement les mots-clés nécessaires pour améliorer votre visibilité en ligne.

une rédactrice web qui travaille

Si vous pensez que votre site web a été victime d’un piratage par mots-clés japonais, agissez rapidement !

En tant qu’agence web expérimentée, nous pouvons vous aider à :

  • Identifier la source du piratage et le supprimer de votre site web. 
  •  Nettoyer tout le contenu malveillant et piraté.
  • Réparer les dommages causés à votre référencement.
  • Mettre en place des mesures de sécurité pour empêcher de futures attaques.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *